Dans le mécanisme breveté de répétition minutes, environ 250 pièces fonctionnent en parfaite harmonie, comme dans un orchestre mécanique. Les deux timbres vigoureux, que deux marteaux font retentir lorsqu’on actionne une targette, en sont l’élément essentiel. La répétition minutes signale toutes les heures écoulées depuis midi ou minuit d’un coup de timbre grave (correspondant au bémol de la tonalité musicale); les quarts d’heure sont marqués par un coup double faisant retentir les deux timbres, et les minutes écoulées depuis le dernier quart d’heure par un coup de timbre plus aigu (tonalité majeure). Une fonction tout ou rien garantit que la sonnerie se déclenche uniquement si la targette a été actionnée correctement. La montre est dotée du mouvement de montre de poche savonnette calibre 98950, qui remonte aux années 1930 et qui n’a cessé depuis d’être mis à jour, perfectionné et modernisé. En regardant à travers le fond transparent en verre saphir, on peut admirer les éléments stylistiques du calibre F. A. Jones d’origine, comme la queue de raquette surdimensionnée permettant un réglage précis de la longueur active du spiral. La platine et le pont trois quarts platine en maillechort sont ornés d’un perlage et de Côtes de Genève.

IWC - Portuguese Répétition Minutes

Portugaise Répétition Minutes (Ref. IW544907): boîtier en or rouge 18 carats, cadran argenté, bracelet en alligator brun. © IWC

Dôté d'un mouvement à remontage manuel, la montre bat à une fréquence de 18 000 A/h et possède une réserve de marche de 46 heures. D'un diamètre de 44 mm, la Portuguese Répétition Minutes est proposée en deux versions: boîtier en platine, cadran argenté, bracelet en alligator noir ou boîtier en or rouge 18 carats, cadran argenté, bracelet en alligator brun. Chaque modèle est limité à 500 exemplaires.

IWC - Portuguese Répétition Minutes

Portugaise Répétition Minutes (Réf. IW544906): boîtier en platine, cadran argenté, bracelet en alligator noir. © IWC