La nouvelle 1815 « 200th Anniversary F. A. Lange », limitée à 200 exemplaires, célèbre l'anniversaire de son fondateur charismatique.

Chaque détail du design intemporel et du calibre de manufacture Lange L051.1 fini à la main est un hommage au grand pionnier de l’horlogerie saxonne. Outre la platine trois quarts en maillechort non traité, on relèvera surtout parmi ses composants le coq de balancier gravé à la main, le balancier à vis classique, le ressort à col de cygne, les chatons en or pour le logement des rubis ainsi que les vis thermiquement bleuies. Gravé sur le boîtier, un chiffre allant de 001/200 à 200/200 indique le numéro d’édition de ce modèle anniversaire.

A.Lange & Söhne - calibre L051.1.

Le calibre L051.1 de manufacture Lange. © A.Lange & Söhne

Le boîtier de 40 millimètres en platine et le cadran noir en argent massif soulignent l’élégance raffinée de la montre. Avec ses trois niveaux et la petite seconde à six heures, il rappelle les légendaires montres de poche de Ferdinand Adolph Lange.

A.Lange & Söhne 1815 “200th Anniversary F. A. Lange”

La 1815 « 200th Anniversary F. A. Lange » en platine, limitée à 200 exemplaires. © A.Lange & Söhne

Son but était de « conférer à la montre elle-même les grandes et importantes qualités que sont la perfection et la simplicité, aboutissement de mes réflexions et de ma diligence », comme le jeune Lange, alors âgé de 28 ans, l’écrivait en 1843 au gouvernement saxon dans une lettre détaillant son projet : fabriquer des montres de poche en Saxe. Deux ans plus tard, il put commencer à concrétiser sa vision dans sa manufacture nouvellement créée. Avec elle, il introduisit l’horlogerie de précision dans l’ancienne bourgade minière de Glashütte.

Mais avant d’y jeter les bases de sa renommée internationale en créant des chronographes révolutionnaires ainsi que des montres de poche avec secondes sautantes, remontoir et répétition à quarts, il se concentra surtout sur la montre de poche raffinée. La platine trois quarts développée en plusieurs étapes et trouvant sa forme finale en 1864 en est un bon exemple. Elle conférait de la stabilité à ses mouvements et a marqué de son empreinte le style de l’horlogerie saxonne.

Ce composant déterminant, visible à travers le fond en verre saphir, est aujourd’hui encore une caractéristique de la construction et du design des montres-bracelets A. Lange & Söhne