Le Derrick Gaz est une pure invention, une pièce à la croisée de l’art horloger de haute précision et de la grande tradition des automates. La pièce se veut autant technique que ludique. Fondée sur l’observation attentive des systèmes traditionnels d’extraction du gaz inventés au XIXe siècle, elle se dote d’un tourbillon à large ouverture, l’une des signatures esthétiques de Louis Moinet.

Le derrick de gaz se dresse sur le côté gauche de la pièce. Cette large structure ouverte en or 18-carats reprend le moindre détail des ouvrages d’arts dédiés à l’exploration souterraine. De la même manière, se trouve en son centre une réplique de foreuse, vis sans fin qui est elle aussi en animation constante sur le Derrick Gaz (un tour complet sur elle-même en 2,5 secondes).

Le voyage du gaz le long du pipeline commence alors, symbolisé par la barrette du tourbillon, bercée pour reproduire la structure tubulaire qui donne son esthétique à la pièce. On retrouve ce même type de pont en dessus de l’organe réglant, dédié aux heures et aux minutes.

La poursuite du conduit de gaz mène à la manivelle  - qui contrôle le débit du combustible -  et est directement reliée à la couronne. La manivelle entre en action lorsque la pièce est remontée manuellement.

Le pipeline poursuit sa course pour arriver à un cadran blanc : le manomètre du Derrick Gaz, ici reconverti en réserve de marche. Tout dans les moindres détails de ce compteur a été repris des véritables manomètres des circuits gaziers.
Logiquement, la course s’achève à 3 heures, où le gaz est stocké dans un réservoir réalisé en acier 316L entièrement poli.

Louis-Moinet-Derrick-Gaz.jpg

Le Derrick Gaz, une pièce qui se veut autant technique que ludique. © Ateliers Louis Moinet

Le Derrick Gaz sera habillé des codes esthétiques propres à Louis Moinet : aiguilles Goutte de Rosée luminescentes, mouvement Louis Moinet LM42 (255 composants) décoré de Côtes ‘Vagues’, soleillage et perlage, applique Fleur de Lys, boîtier breveté Louis Moinet de 47 mm. Le cadran est décoré d’un Clou de Paris concentrique laqué et mis en couleur – une première dans les collections Louis Moinet.
La pièce, dotée d’une réserve de marche de trois jours, est déclinée en deux séries exclusives de 28 pièces chacune, en or rose 18 carats 5N avec cadran noir, et en or blanc 18 carats PD150 avec cadran bleu.