C'est en 2004 que Montblanc a lancé sa collection de montres TimeWalker. Ses principales caractéristiques sont des lignes droites et architectoniques, une boîte de 43 mm, une lunette fine et des cornes squelettées, un large cadran, des chiffres arabes et des aiguilles type lancette. Aujourd’hui, Montblanc propulse ses créations emblématiques dans une nouvelle décennie en dévoilant le TimeWalker Extreme Chronograph DLC.

L’abréviation DLC (« Diamond Like Carbon ») indique que la résistance de la boîte en acier inoxydable atteint des niveaux inégalés. Des microbilles de verre sont soufflées sous haute pression contre le boîtier afin que le revêtement DLC adhère de manière presque indissociable à la surface de l’acier qui adopte dès lors une finition délicatement mate. Le même procédé est appliqué à tous les éléments structurels en acier inoxydable -  la couronne cannelée, les poussoirs du chronographe, la boucle ardillon et le fond vissé transparent en verre saphir. Le revêtement « Diamond Like Carbon » porte la désignation « Black 4 » qui correspond à une teinte « extrêmement noire ».

La montre renferme le mouvement mécanique à remontage automatique calibre MB 4810/507 avec fonction chronographe intégrée. Il bat à la fréquence de 28’000 alt/h (4Hz), ce qui permet la progression des aiguilles du chronographe par saut d’un huitième de seconde.

 

Montblanc_TimeWalker-Extreme_111197-2

TimeWalker Extreme Chronograph DLC: technique masculine et élégance sportive. © Montblanc


L’approche noir du nouveau Montblanc TimeWalker Extreme Chronograph DLC se poursuit sur le cadran où les affichages de la montre sont présentés sur des plans différents. Dépourvu de toute fioriture, ce visage est entièrement dédié à la mesure du temps et à une lisibilité optimale. Les aiguilles en ruthénium gris anthracite contrastent sur le cadran noir. Toutes les aiguilles - excepté celle du chronographe qui possède une pointe rouge - sont de forme lancette classique et sontrevêtues de Superluminova.

Le bracelet noir du TimeWalker Extreme Chronograph DLC se singularise également par un aspect technique prononcé. Sa base se compose de caoutchouc noir « vulcarboné » qui lui confère à la fois une remarquable résistance à la déchirure et une grande souplesse. Le cuir extérieur, qui affiche un look carbone caractéristique, est constitué de veau cousu ton sur ton sur la partie supérieure de l’âme du bracelet en caoutchouc. Cette technique novatrice donne naissance à un matériau de haute performance qui offre une remarquable protection contre l’abrasion, l’eau et le feu. Le bracelet high-tech est assuré au poignet par une boucle ardillon en acier inoxydable noir qui, à l’instar des autres parties en acier, est microbillée et dotée d’un revêtement DLC Black 4.

Le nouveau Montblanc TimeWalker Extreme Chronograph DLC sera disponible en automne 2014 auprès des revendeurs spécialisés.