Seuls les plus fins connaisseurs de Patek Philippe ne seront pas complètement surpris de découvrir cette nouveauté 2015, ayant connaissance d’une montre de pilote déjà réalisée en 1936 et exposée au Musée Patek Philippe.

Toute aussi masculine que son ancêtre, la Calatrava Pilot Travel Time voit son esthétisme, son mécanisme et ses fonctions avantageusement actualisés. Si les premières montres à heure universelle de Patek Philippe datent des années 1930 et son premier brevet Travel Time de 1959, les modèles d’alors ne disposaient pas d’un spiral Spiromax® en Silinvar® (dérivé du silicium) à la géométrie brevetée et conférant une précision extrême, comme celui de la référence 5524 dévoilée au printemps à Baselworld, ni d’un rotor central lourd en or 21 carats visible à travers le fond saphir.

Patek Philippe

Calatrava Pilot Travel Time ref.5524. © Patek Philippe

Ajourée, l’aiguille de l’heure du domicile se dissimule sous l’heure locale lorsque les deux sont identiques. Les deux poussoirs ergonomiques de fuseaux horaires bénéficient d’un système de sécurité breveté évitant le dérèglement accidentel de l’heure locale. Par souci de lisibilité, le quantième à aiguille à 6 heures indique la date de trois en trois.
Envoûtante, la couleur du cadran évoque le bleu des avions de chasse américains des années 1930, alors que celle du bracelet s’inspire des combinaisons de leurs pilotes. Le porte-avions Patek recèle encore bien des surprises.

Calatrava Pilot Travel Time
Boîtier : or gris 18 carats, fond en verre saphir, couronne vissée étanche, étanche à 30m
Diamètre : 42mm
Mouvement : mécanique à remontage automatique (Calibre 324 S C FUS, max 45h de réserve de marche), 294 composants, rotor central en or 21 carats avec Côtes de Genève circulaires, centre perlé, flancs colimaçonnés, ponts anglés et ornés de Côtes de Genève
Fonctions : heure, minute, seconde, deux fuseaux horaires, indications jour/nuit séparées pour l’heure locale et l’heure du domicile, date par aiguille
Cadran : bleu verni, aiguilles et chiffres avec revêtement Superluminova
Bracelet : cuir de veau brun «vintage» avec coutures contrastées, boucle ardillon à double «traverse» en or gris 18 carats