A chaque fois que Patek Philippe a célébré un évènement anniversaire, la marque genevoise l’a fait en présentant un panel de nouveautés impressionnantes. Celui des 175 ans de la marque ne fait pas exception à cette règle, à un détail près… Un détail qui
n’en est pas vraiment un : Patek Philippe a entamé une profonde démarche horlogère à destination des dames. Il y a peu de temps encore, son offre féminine s’articulait autour du modèle Twenty-4®. Principalement à quartz, il a laissé la place à une nouvelle
génération de Patek pour dames, mécaniques et souvent dotées de complications, les Ladies First. L’acte fondateur de cette nouvelle approche fut la présentation du modèle Ladies First Chronograph en 2009. Le premier mouvement de chronographe à
remontage manuel manufacturé par Patek Philippe avait alors été présenté dans ce boîtier carré aux coins arrondis et sertis, à l’esprit indiscutablement féminin. Puis vinrent un calendrier perpétuel, un chronographe à rattrapante et une répétition minutes. Le meilleur des complications de Patek Philippe a ainsi été retravaillé, repensé pour orner des poignets plus délicats et plus fins. C’est dans cette lignée que s’inscrivent les nouveautés
féminines présentées lors de la célébration du 175e anniversaire de la fondation de la marque, qui vient d’avoir lieu.

PLANÉTAIRE ET LUNAIRE

La World Time Moon réconcilie en son sein deux aspects fondamentaux de l’horlogerie. Pratique, elle indique l’heure qu’il est dans chacun des vingt-quatre fuseaux horaires de la planète. Lisibles d’un seul coup d’oeil, ils bénéficient de la longue expérience de Patek Philippe dans ce domaine. Astronomique et poétique, elle affiche les phases de la lune en grand format en son centre, sur un arrière-plan étoilé. En écho à ces astres, la lunette
du modèle 7175 est entièrement sertie de diamants. Il est doté du nouveau calibre 240 HU LU, au remontage automatique par micro-rotor et muni d’un spiral en silicium. La nouveauté n’est pas que mécanique, mais aussi esthétique puisque cette pièce de 38 mm de diamètre inaugure un dessin de boîtier subtilement modifié. Ses cornes ont été redessinées pour devenir plus cambrées, plus sensuelles.

 

Patek Philippe - World Time Moon ref.7175

Patek Philippe World Time Moon ref. 7175, 450 exemplaires en or rose serti de 70 diamants. © Patek Philippe

 

La différence saute aux yeux lorsqu’on la compare à un autre modèle féminin présenté à l’occasion du 175e anniversaire de Patek Philippe. La référence 7131 est une pièce unique qui appartient à la collection de métiers de haut artisanat présentée lors du même 175e anniversaire. Cette heure universelle est dotée d’un médaillon central en émail champlevé et possède des cornes et des flancs tels qu’ils existaient auparavant. Notez les différences, la ligne de la World Time Moon a été assouplie, son profil recourbé, gagnant ainsi en élégance.

 

Patek Philippe - ref.7131-175R

Patek Philippe 7131-175R Rare Handcrafts, pièce unique au cadran en émail champlevé présentant une scène du Lac Léman. © Patek Philippe

 

UTILITAIRE ET PRÉCIEUX

Dans l’imaginaire collectif, le chronographe est plutôt un emblème masculin, généralement associé à la compétition, à l’automobile ou aux sports mécaniques en général. Patek Philippe s’est déjà inscrit en faux par rapport à ce lieu commun avec plusieurs exécutions féminines de cette complication. Le Multi-Scale Chronograph ref. 4675 en est une nouvelle preuve. Son cadran est intégralement occupé par trois échelles de calcul, tachymétrique, télémétrique et pulsométrique. Intégralement ? Pas tout à fait puisque ses marqueurs horaires sont faits de diamants baguette. Ensemble, ils font de cette montre un instrument de mesure et un objet de désir, détournement élégant d’un outil de calcul du pouls, de la vitesse et de la distance d’un évènement. Il est rehaussé de bracelets en alligator de couleur vive, bleu vibrant ou fuchsia. Dire que les femmes sont compliquées est bien un point de vue masculin. Faire des montres féminines compliquées est bien devenu le point de vue de Patek Philippe.

 

Patek Philippe ref.4675

Patek Philippe Multi-Scale Chronograph ref. 4675, 150 exemplaires en or gris et autant en or rose. © Patek Philippe