Amytis. Ce nom aux références antiques s’inspire de l’histoire des jardins suspendus de Babylone érigés par Nabuchodonosor II afin de rappeler à son épouse, la reine Amytis de Médie, les montagnes boisées de son pays natal. Avec cette nouvelle collection, Perrelet rend ainsi hommage à l’une des sept merveilles du monde et invoque la grâce et la beauté d’Amytis de Medie.

La collection Diamond Flower Amytis est équipée du calibre à remontage automatique par masse oscillante, le Double Rotor P-181-H, breveté par Perrelet et entièrement fabriqué au sein de sa Manufacture. Il permet d’observer deux rotors, l’un côté cadran - qui représente des pétales de fleurs se balançantt au gré des mouvements du poignet et qui donnent une impression de suspension en référence aux jardins suspendus de Babylone -  et l’autre côté mouvement. Leur coordination synchronisée alimente le barillet et permet un remontage plus performant.

Perrelet-Diamond-Flower-Amytis-duo.jpg

Diamond Flower Amytis, réf. A2065/4 et A2065/5. © Perrelet

La collection est composée de trois modèles dont le boîtier, en acier inoxydable de 36.5 mm de diamètre, est muni d’un fond saphir transparent. Les modèles avec cadran noir ou nacre blanche et bracelet alligator assorti ont un Double Rotor ajouré formant des pétales de fleur partiellement sertis de diamants. La troisième version, encore plus précieuse, possède une lunette sertie de diamants et un cadran en nacre anthracite et blanc et le Double Rotor est décoré de pétales et rehaussé de nacre blanche et de diamants.

Perrelet-Diamond-Flower-Amytis-A2066-4.jpg

La lunette de la Diamond Flower Amytis réf. A2066/4 est sertie de 80 diamants; le Double Rotor en forme de pétales de fleur, en nacre et aussi serti de diamants. © Perrelet