Alors que Piaget demeure l’unique manufacture capable de sertir les éléments fonctionnels d’un calibre squelette, extra-plat de surcroît, la Maison signe aujourd’hui une nouvelle avancée dans cet art si exigeant. Elle repousse les limites de l’audace en présentant le premier mouvement serti baguette au monde : le calibre 1270D battant au cœur de l’Emperador Coussin Tourbillon automatique Squelette serti Pièce Exceptionnelle. Pas moins de 71 diamants de taille baguette (1.1 carats) viennent ainsi dessiner un 8 éclatant autour des bagues ourlant la cage du tourbillon volant et la masse oscillante, elle-même sertie sur toute sa surface. Si le mouvement est façonné en or 14K, la masse oscillante est conçue en platine pour en améliorer le pouvoir remontant. 

Le calibre 1270D inaugure une autre première dans l’univers Piaget, puisqu’il est intégralement serti, tant côté ponts que côté affichage. Aux 71 diamants baguette (1.1 carats) viennent ainsi faire écho pas moins de 561 diamants ronds (1.8 carats) de part et d’autre des éléments fonctionnels pour dessiner une œuvre véritablement unique, mettant en scène trois différentes techniques de sertissage : le serti rail pour les diamants baguette, le serti grains et le serti poussé pour les diamants ronds. 

 

Emperador Coussin Tourbillon automatique Squelette serti Pièce Exceptionnelle

Emperador Coussin Tourbillon automatique Squelette serti Pièce Exceptionnelle © Piaget

 

Piaget est allé jusqu’à sertir les profils des ponts. Ces espaces sont si fins qu’ils ne peuvent être préparés et sertis que par la main des artisans les plus chevronnés de leur génération, selon la technique du grain poussé. Audacieux, Piaget a même serti certaines vis du calibre 1270D. Une autre prouesse, si l’on songe que la forme de chacune de ces vis a dû être spécialement conçue afin de pouvoir y loger un diamant, tout en préservant le couple de serrage optimal. 

 

Un niveau de finitions ultime
Fidèle à sa devise « Toujours faire mieux que nécessaire », Piaget vient sublimer cette mécanique exclusive par des terminaisons qui le sont tout autant, au travers de son niveau de finitions ultime : le « palier image ». Témoignant du caractère véritablement unique du calibre 1270D, ces finitions « image » mettent à l’honneur des techniques aussi complexes que l’anglage à la lime et le poli bloqué, également appelé poli miroir. Cette dernière constitue l’une des formes les plus abouties de l’art horloger, puisqu’il s’agit de polir les composants en un mouvement circulaire jusqu’à atteindre une surface parfaitement plane et sans aspérité aucune, pour que la surface dépourvue de toute trace vienne réfléchir un noir profond.

 

Une féerie de diamants entre calibre et habillage
Pas moins de trois ans ont ainsi été nécessaires pour créer cette Pièce Exceptionnelle. Trois ans au cours desquels les maîtres horlogers de La Côte-aux-Fées ont œuvré de concert avec les concepteurs de boîtiers et les sertisseurs de Plan-les-Ouates pour créer le premier mouvement à tourbillon automatique squeletté et serti baguette, qui plus est dans une composition extra-plate de forme coussin n’affichant que 5.71 mm de hauteur.

 

Piaget calibre 1270D

Calibre 1270D © Piaget

 

Pour ce faire, Piaget s’est inspirée de son emblématique calibre 1270P à tourbillon automatique, qu’elle a recréé en or 14K, avant de l’évider pour donner vie à une architecture squelette. A cet exercice délicat s’est ajoutée la difficulté de reproduire l’architecture si unique du calibre originel 1270P. Ainsi, la masse oscillante en platine serti et les ponts s’offrent-ils au regard côté affichage, tandis que le tourbillon et l’indication des heures et des minutes optent pour des positions excentrées. 

Comme suspendu, le tourbillon volant arborant le P de Piaget décrit ses révolutions à 2h, avec un poids de 0.2 grammes seulement, malgré 42 composants, dont trois ponts en titane. Sur le pourtour de sa cage, les diamants baguette viennent se fondre pour ébaucher un 8 avec ceux bordant la masse oscillante. 

Le fond saphir dévoile toute la magie d’une platine entièrement sertie de diamants ronds. Epousant la forme coussin du calibre 1270D battant au cœur de cette pièce, le boîtier en or gris vient dessiner ses lignes contemporaines dans une féerie de diamants. Sublimant le caractère exclusif du mouvement, le boîtier constitue à lui seul un chef d’œuvre de sertissage. Pas moins de 794 diamants (15.2 carats) jouant de différentes tailles – baguette, rond et émeraude – font opérer leur magie entre lunette, carrure, cornes et couronne, tandis que 24 diamants baguette (1.7 carats) ornent la boucle du bracelet.

L’Emperador Coussin Tourbillon automatique Squelette serti Pièce Exceptionnelle met en scène un total de 1'450 diamants pour 19.8 carats entre mécanique et habillage. Fascinante de beauté et d’éclat, elle se fait la plus saisissante incarnation de la Haute Horlogerie précieuse si chère à Piaget.