Première étape : montrer qui l'on est. Deuxième étape : montrer ce que l'on sait faire. Troisième étape : faire ses gammes. Voilà, en quelques mots, le parcours de la branche horlogère de Ralph Lauren ces dernières années.

La marque s'est lancée en 2009. Sa présence quelques mois plus tard dans l'un des plus hauts lieux de l'horlogerie, le SIHH, aux côtés de marques institutionnelles plusieurs fois centenaires, a provoqué au mieux l'intérêt, à défaut la circonspection. Mais dès 2012, Ralph Lauren montrait sa créativité en déployant ses tourbillons, réalisés par la Fabrique du Temps.

Ces ambitions affichées, la marque américaine, dont la branche horlogère est une co-entreprise à parts égales avec le groupe Richemont, a ouvert ses gammes au grand public. Ainsi sont nés les deux best-sellers de l'année 2013, la Stirrup Steel Link (avec un modèle « Small » à quartz, 1’990 euros) pour dames, et la Chrono 45 mm (modèle Safari RL67, mécanique, 2’590 euros) pour hommes. C'est ainsi que le grand public a pu entrer dans l'univers de Ralph Lauren par une porte accessible, découvrant un chemin qui ouvre jusqu'aux complications et aux pièces serties.

 

Ralph-Lauren-8809-stirrup

La Stirrup est le modèle emblématique de Ralph Lauren pour femme. Il sera enrichi de nouvelles versions dès 2014. © David Carteron / Delos Communications


Ralph-Lauren-RL67

La RL67, en tourbillon et 45 mm, dispose de la finition Gunmetal, exclusive à la marque. © David Carteron / Delos Communications

 

Un tourbillon volant...de Bugatti
En 2014, Ralph Lauren gardera à l'esprit sa jeunesse et donc la nécessité de consolider sa réputation horlogère. Ainsi apparaîtra dans quelques semaines, au SIHH, un tourbillon volant (photo en haut de page). L'organe prendra place dans la même configuration que le précédent tourbillon : une boîte ronde cerclée de loupe d'orme, en référence au tableau de bord de la Bugatti de M. Lauren.

L’univers automobile sera donc à nouveau à l'honneur cette année. La Fabrique du Temps accompagnera toujours Ralph Lauren dans cette nouvelle aventure auto-horlogère.

Les autres pièces feront quant à elles l'objet de multiples déclinaisons. A titre comparatif, l'année 2013 s'est vue enrichie de 10 nouveautés. En 2014, Ralph Lauren en présentera 16. L'ensemble portera la gamme complète à près de 100 références, réparties sur une large gamme de prix et de déclinaisons. Les clients Ralph Lauren pourront en outre bénéficier simultanément des points de vente de l'enseigne, mais aussi de ceux du groupe Richemont, soit un total de 100 boutiques réparties dans le monde. Dans ce vaste espace, le marché américain, natif pour Ralph Lauren, reste le plus important. Toutefois, en Europe, Ralph Lauren devrait maintenant séduire un nombre croissant de clients amateurs de belle horlogerie.

Ceux qui apprécient l'enseigne pour sa capacité à marier les univers du luxe vestimentaire à celui de l’horlogerie pourront justement privilégier le design à la pure technique.

Ainsi, alors que le premier mouvement à quartz a rejoint les collections Ralph Lauren en 2013, de nouveaux modèles de ce type seront créées en 2014. On imagine plus vraisemblablement ce type de calibre sur des pièces féminines. Alors que le prix moyen d'une Ralph Lauren se situait jusqu'à présent aux alentours de 5’000 euros, le prix d'entrée devrait demain être ajusté pour être encore plus attractif.

 

Ralph-Lauren-Safari RL-Chronometer

La Safari RL Chronometer est déclinée en deux versions, 38 et 44 mm. © David Carteron / Delos Communications