La MusicMachine 2 (MM2) a été dessinée par MB&F - avec la participation du designer Xin Wang, diplômé de l’ECAL.  MB&F a développé un concept qui intègre l’ensemble des éléments essentiels au fonctionnement d’une boîte à musique — clavier, cylindre à picots, système de remontage, barillet et régulateur de vitesse — et qui ressemble à un vaisseau intergalactique.

C’est Maximilian Büsser, le fondateur rock‘n’ roll et fan de science-fiction de MB&F, qui a choisi les musiques: thèmes de La Guerre des étoiles, L’Empire contre-attaque et Star Trek sur un cylindre ; Stairway to Heaven de Led Zeppelin, Angie des Rolling Stones et Should I Stay or Should I Go des Clash sur l’autre.

La MusicMachine 2 est animée par deux mouvements indépendants, montés à l’arrière du vaisseau spatial. Chaque mouvement a sa clé de remontage (de type engin de propulsion), son barillet, son cylindre horizontal à picots et son clavier à lames accordées à la main, note par note. Les cylindres jouent chacun trois mélodies. Un régulateur à air en forme de ventilateur circulaire contrôle la vitesse de rotation de chaque cylindre.

 

Reuge-MusicMachine2-a.jpg

MusicMachine2: tels des engins de propulsion placés à l’arrière, les clés de remontage coniques en laiton sont alignées sur l’axe des barillets et cylindres. © Reuge


Amplifier le son fut un des plus grands défis à relever. Dans les boîtes à musique traditionnelles, le mouvement est en contact avec une boîte en noyer qui participe à l’augmentation du volume. Dans la MusicMachine 2, la caisse de résonance en aluminium est apparemment indépendante du mouvement monté à l’arrière. Le seul lien visible est une passerelle diagonale. Comment alors transmettre le son de A à B ? Le problème est résolu grâce à une solution ingénieuse développée par Jeanmichel Capt de JMC Lutherie: il a créé une table d’harmonie spécifique à base de Nomex® — une sorte de Kevlar à structure alvéolaire — enserré par deux membranes en épicéa. Ce sandwich circulaire « flotte » grâce à des amortisseurs en caoutchouc à l’intérieur de la coque principale ou caisse de résonance.

Le Nomex® à structure alvéolaire est traversé par une barre rigide en fibre de carbone reliée à la passerelle, elle-même fixée sur la platine du mouvement musical. Les vibrations mélodieuses produites par les deux mouvements se propagent dans la poutrelle, le long de la barre en carbone et à travers le Nomex® à structure alvéolaire avant d’atteindre la surface des membranes en épicéa de 350 ans d’âge. En outre, Jeanmichel Capt a conçu une platine de mouvements qui isole les claviers afin de minimiser la perte d’intensité sonore et d’obtenir un maximum de volume. Le résultat est un son clair, mélodieux et pur dont le timbre est suprêmement riche.

Déclinaison de la première MusicMachine, lancée en 2013 avec un design de navette spatiale profilée, MM2 est le deuxième volet d’une trilogie.

La MusicMachine 2 est limitée à 33 exemplaires en blanc et 66 en noir.