Les modes se font et se défont mais les classiques, moins tapageurs, finissent toujours par faire taire les sirènes des tendances. 260 ans après l’ouverture à Genève de l’atelier de Jean-Marc Vacheron, la manufacture genevoise de haute horlogerie, continue de traverser les générations avec une constance déconcertante. Sur ses garde-temps, le temps a depuis longtemps renoncé à avoir une quelconque emprise. Et c’est sans doute l’une des principales forces de Vacheron Constantin : celle de parvenir à ancrer durablement l’intemporalité dans l’air du temps.

 Incontournable feuille d’acanthe

En étoffant cette année sa collection Métiers d’Art avec deux montres Mécaniques Gravées, Vacheron Constantin offre une nouvelle illustration remarquable de cette philosophie. Célébrations délicates de la noblesse du geste de l’artisan, les deux modèles mettent en lumière l’art de la gravure, dans la plus pure tradition de l’ornement horloger classique. Un artisanat délicat dont le subtil raffinement a pour vocation de sublimer le savoir-faire mécanique de la Maison. Avec ces deux créations, métiers d’art et art mécanique sont intimement liés, la particularité de ces deux nouveaux garde-temps tenant à la gravure à la main de deux mouvements iconiques de la Manufacture, les calibres 2260 et 4400, selon des motifs floraux inspirés de parures antiques.

Vacheron Constantin - Métiers d’Art Mécaniques Gravées Calibre 4400/1

Métiers d’Art Mécaniques Gravées, Calibre 4400/1. © Vacheron Constantin

Caractéristique de l’architecture grecque classique, la feuille d’acanthe dont les premières représentations remontent au Ve siècle avant J.-C. est un motif largement représenté dans les créations artistiques de la Renaissance et de l’ère baroque selon des techniques aussi variées que la gravure, la marqueterie, la broderie ou la peinture. Ce motif végétal orne avec élégance et raffinement de nombreux mouvements de poche signés Vacheron Constantin selon une longue tradition d’ornementation des calibres – motifs floraux au XVIIIe siècle, volutes mi XIXe siècle, anges et arabesques dans les années 1920, « mille feuilles » dans les années 1940, arabesques dans les années 1980.

Travail d’orfèvre

Vacheron Constantin opère une forme de retour aux sources de son savoir-faire en sublimant littéralement la mécanique horlogère. L’extrême finesse des composants à graver – moins d’un millimètre d’épaisseur pour certains - exige une dextérité hors pair de la part des graveurs les plus talentueux. Vacheron Constantin a en effet fait le choix de conserver l’exacte composition des calibres 2260 et 4400. Aucune pièce n’a été épaissie afin de pouvoir accueillir une gravure, ce qui représente sans doute le défi le plus important relevé par les artisans qui ont décoré ces calibres. Parvenir à graver les composants fonctionnels d’un calibre, aussi petits et fins soient-ils, sans entraver leur fonctionnalité relève tout simplement de la prouesse. Cet authentique travail d’orfèvre nécessite d’ailleurs pas moins de 10 jours pour la gravure d’un seul calibre. Dans un jeu d’ombres et de lumières, de volumes et de reliefs, la feuille d’acanthe révèle un pouvoir de séduction intemporel.
Afin de mettre en valeur l’exceptionnel travail de gravure réalisé sur les deux calibres, Vacheron Constantin a choisi de l’auréoler de sobriété.

Vacheron Constantin - Métiers d’Art Mécaniques Gravées Calibre 4400/1

Recto du Calibre 4400/1. © Vacheron Constantin

Le Tourbillon 14 jours à remontage manuel est ainsi mis en lumière par un boîtier rond en platine 950 de 41 mm de diamètre. Le Calibre 4400/1 à remontage manuel se présente également dans un élégant boîtier rond en platine 950 de 39mm de diamètre. Le contraste est parfait, l’harmonie esthétique et technique remarquablement maîtrisée. Revisitant le passé avec panache, les montres Métiers d’Art Mécaniques Gravées marquent avec force le 260e anniversaire de la Maison et rappellent la faculté rare de Vacheron Constantin à imposer le classicisme comme une valeur phare à travers les âges.

Vacheron Constantin - Métiers d’Art Mécaniques Gravées Calibre 4400/1

Métiers d’Art Mécaniques Gravées, Calibre 4400. © Vacheron Constantin