2015 est, pour Vacheron Constantin, une nouvelle étape qui consacre 260 ans d’une histoire ininterrompue. La série de 12 pendules uniques en cristal sera dévoilée progressivement au cour de cette année anniversaire. La première pièce en cristal de roche a été présenté en exclusivité au SIHH.

Au fil des décennies, l’accessibilité de la montre-bracelet au plus grand nombre a progressivement ralenti la fabrication de la pendule. Cette dernière a su pourtant se faire une place en tant qu’oeuvre d’art mécanique offrant un vaste champ d’expression aux diverses techniques artistiques. Vacheron Constantin a trouvé dans la générosité de ses dimensions un support idéal au déploiement de tout son engagement culturel en matière d’arts décoratifs. Inspirée par une pièce datant de 1933, la manufacture a choisi d’explorer toutes les facettes du cristal : le cristal translucide pour sa pureté, sublimable par des métiers d’art et le cristal de roche pour sa rareté naturelle et sa richesse minérale.

Vacheron Constantin Métiers d’Art - Arca

Recto et verso de La pendule Arca en cristal de roche (réf.99900/001-B034). © Vacheron Constantin

Si les 12 pendules battent au rythme du même mouvement, chaque arche de cristal dévoile une expression unique. Quatre d’entre elles célèbrent la beauté naturelle du cristal de roche. Les huit autres pendules, en cristal translucide, revisitent divers courants architecturaux.

Les pendules en cristal translucide décoré rendent hommage aux métiers d’art et à la pureté. Au moyen d’une canne métallique, le maître-verrier « cueille », dans son creuset, le cristal en fusion à 1500°C pour en façonner un bloc d’environ 60 kg – des gestes qui demeurent inchangés depuis des siècles. Le bloc est ensuite maintenu au repos pendant près de 3 jours afin qu’il refroidisse progressivement avant d’être confié au maître-tailleur pour être découpé en plusieurs blocs. Cinq blocs facettés, polis et gravés construisent progressivement l’arche de cristal tandis qu’un dernier pavé de cristal est préparé pour soutenir le mouvement de la pendule.

Vacheron Constantin Métiers d’Art - Arca

Bloc de cristal brut. © Vacheron Constantin

En écho à l’engagement de Vacheron Constantin pour pérenniser les métiers d’art, ces 12 créations uniques démontrent une nouvelle fois le talent des maîtres-artisans, tels que maîtres-cristalliers, tailleurs de pierre, graveurs, guillocheurs et émailleurs. Tous ont contribué à valoriser cet héritage en perpétuelle mutation, ces traditions où le futur de la manufacture prend racine pour mieux se révéler.

Au-delà du travail du cristal, deux techniques décoratives sont plus particulièrement mises en avant sur le tour d’heure et les pieds de chaque pendule. Il s’agit de l’émail Grand Feu et du guillochage. Les douze index romains en argent satiné ont été façonnés individuellement puis recouverts d’un émail Grand Feu noir. Une étape délicate qui réside dans la maîtrise du geste, le point de fusion de l’émail étant à 860°C et celui de l’argent à 900°C. Les pieds facettés en argent soutenant la pendule dévoilent 12 motifs uniques, guillochés à la main, qui vibrent aux couleurs translucides de l’émail Grand Feu.

Vacheron Constantin Métiers d’Art - Arca

La technique décorative de l’émail Grand Feu. © Vacheron Constantin

La transparence du cabinet offre une réelle perspective sur le nouveau calibre à remontage manuel signé Vacheron Constantin : le calibre squelette 9260. L’organe moteur du calibre 9260 est constitué de deux barillets, chacun disposant d’un ressort de plus d’un mètre, pour garantir une réserve de marche de près d’un mois. Un indicateur de réserve de marche placé à 6 heures sur un verre saphir permet de suivre aisément le niveau d’énergie de la pendule. Ainsi cette réserve de marche exceptionnelle de 30 jours est couplée à une force constante, garante de précision.

Il existe différents types de mécanismes auxiliaires à force constante. Certains agissent en amont des rouages, au niveau des barillets, d’autres agissent directement sur l’échappement. Pour sa nouvelle collection Métiers d’Art Arca, Vacheron Constantin a choisi d’agir précisément entre l’organe moteur et l’échappement, en hommage au principe qui animait sa pendule historique d’inspiration de 1933. Le mécanisme de force constante du calibre 9260 assure à la pendule une précision de marche remarquable, soit moins d’une minute d’écart par semaine. Une prouesse pour un calibre doté d’une basse fréquence et qui ne nécessite d’être remonté qu’une fois par mois.

Vacheron Constantin Métiers d’Art - Métiers d’Art Arca

Recto et verso calibre 9260. © Vacheron Constantin

Chaque pendule est une pièce unique, issue d’une collection de 12 modèles uniques. Les pendules Arca sont disponibles uniquement dans les boutiques Vacheron Constantin.