Dans ce nouveau chapitre, les plus belles plantes du monde entier s’épanouissent grâce à une association de guillochage figuratif, d’émaillage cloisonné Grand Feu et de sertissage. Ces trois nouvelles créations sont les montres Renealmia, Rose Centifolia et Tulipe. Nous vous présentons aujoud'hui la première d'entre elles.

En 1799 paraît une oeuvre qui allait devenir un des ouvrages d’illustration botanique les plus remarquables jamais publiés, The Temple of Flora de Robert John Thornton, illustré d'une trentaine de planches par les plus grands peintres naturalistes de l’époque et les meilleurs graveurs britanniques.

Le charme particulier des gravures originales réside dans la représentation inhabituelle, voire monumentale, des végétaux. Les plantes s’articulent au coeur de paysages bucoliques marquant le début du style romantique. Temple of Flora est un herbier didactique, certes, mais il s’agit surtout d’une oeuvre poétique dont les traits réalisés en mezzotintes, un procédé de gravure en taille-douce conférant de subtils dégradés, ou en aquatintes, une gravure à l’eau-forte, sont rehaussés de couleurs peintes à la main.

Vacheron-Constantn-Metiers-Art-Florilege-trio

Montres Renealmia, Tulipe et Rose Centifolia. © Vacheron Constantin

 

Vacheron Constantin a réuni ses meilleurs artisans pour illustrer les trois nouvelles montres-bijoux Métiers d’Art Florilège.
Le maître-guillocheur a dessiné les contours de chaque élément végétal sur la plaque en or du cadran, pétales, tiges, feuilles, bourgeons, pistils... Puis, il a guilloché chaque fleur en retranscrivant le volume et la vivacité de chaque pétale à l’aide d’un tour, conservé précieusement dans les ateliers Vacheron Constantin depuis près d’un siècle.
Sur les trois nouvelles réalisations, il faut compter entre 45 et 73 zones à décorer selon les modèles.

C’est Anita Porchet, peintre miniaturiste indépendante, qui a déposé l’émail sur le décor tracé par le guillocheur, les deux artisans travaillant parfaitement en tandem. Les couleurs des illustrations sont réalisées en émail cloisonné Grand Feu.

Les diamants sont d’une grande pureté (qualité IF à VVS) et d’un éclat supérieur (couleurs D à G). La lunette compte 60 diamants de taille baguette (1.40 carats) dans la version limitée à 5 pièces exclusivement réservées aux Boutiques Vacheron Constantin et 64 diamants taille ronde (0.89 carats) sur les 20 pièces destinées à la collection.

Des bracelets en cuir de couleurs vives viennent parfaire l’ensemble, terminé par une boucle ardillon en or blanc sertie selon le modèle de 12 diamants taille baguette (0.52 carat) ou de 21 diamants taille rond (0.22 carat) ; une mise en lumière faisant écho aux diamants de la lunette.

Le trio Métiers d’Art Florilège est équipé d’un mouvement manufacture mécanique à remontage manuel, le calibre 4400. Il affiche les heures et les minutes, bat à 28 800 A/H et dispose deprès de 3 jours de réserve de marche. Les décors et les terminaisons comprennent des Côtes de Genève sur la platine, des têtes de vis polies et des angles étirés. Le calibre d’un diamètre de 12.5’’’ (28.60 mm) s’intègre dans un boîtier parfaitement rond en or blanc, au fond ajouré, fermé d’un verre saphir pour admirer sa bienfacture.
Ces trois pièces sont certifiées du Poinçon de Genève.

Métiers d’Art Florilège - Montre Renealmia

Vacheron-Constantin-Metiers-Arts-Florilege-Renealmia.jpg

Références 82550/000G-9917 - Renealmia © Vacheron Constantin

Sur un arrière-plan d’un blanc laiteux opalescent se détache une profusion de corolles flamboyantes. Il s’agit de la Renealmia Courbé, originaire d’Amérique Latine, aujourd’hui dénommée « fleur de mon âme ». Cette fleur était jadis très appréciée par son extravagance exotique. Ces longues feuilles d’un vert profond mesurent jusqu’à 60 cm et sa floraison en grappe joue sur les contrastes du blanc et du rouge pour terminer par des lèvres jaunes rayées. Son parfum doux et agréable se rapproche de celui du gingembre. La miniature du cadran de ce modèle mêle à merveille toute la générosité de la Nature, subtilement délimitée par le fil d’or du cloisonné.
Cliquez sur la grande image tout en haut de la page pour visionner la galerie-photos.