Après l’ethnologie avec Les Masques, le Japon avec la Symbolique des Laques, la danse avec les ballerines de Degas, Vacheron Constantin ouvre une nouvelle page de sa grande saga Métiers d’Art. Son thème est inédit, son traitement unique et même le boîtier qui les abrite est une nouveauté.

La trilogie des Savoirs Enluminés se réfère à un ouvrage du XIIe siècle, le Bestiaire d’Aberdeen. Ce parchemin richement enluminé tire son nom de la ville écossaise où il est conservé. Enigmatique par sa somptuosité et sa force,  mais aussi car ses origines restent floues, il s’agit d’un ouvrage consacré au règne animal et végétal ainsi qu’aux symboliques que véhiculent les créatures. Ce qui en fait une source d’inspiration idéale pour une série qui vaut par l’idée autant que par sa force graphique. Chacun pourra donc se reconnaître ou s’émouvoir face aux trois panneaux qui ornent ces montres.

Vacheron-Constantin-metiers-Art-Savoirs-Enlumines-vautours.jpg

Vacheron Constantin Métiers d’Art Savoir Enluminés « Vultures ». © Vacheron Constantin

Les montres Savoirs Enluminés se présentent sur deux niveaux. A droite, un cadran en retrait est réalise en or et gravé de textes issus du parchemin enluminé même, un texte qui rend hommage à la puissance créatrice de la Nature. Le long de la ligne de rupture entre les deux cadrans, une heure baladeuse décrit un arc de cercle le long d’une échelle des minutes discrètement rapportée sur le fond de texte. Enfin, à gauche et en hauteur, un médaillon concentre les regards.

Sur une base en or texturée à la main afin d’imiter la surface d’un parchemin, un animal en émail grand feu miniature se détache par la finesse de son trait et la richesse de ses couleurs. Un couple de vautours roses dessine un motif symbole d’infini et de longévité. Une chèvre au bleu vif représente la capacité de discernement. La troisième pièce figure un alcyon, un oiseau maritime qui construit son nid quelles que soient les intempéries, toujours serein. Chaque miniature est d’une délicatesse incroyable et parfaitement lisse. Elles sont issues des ateliers d’Anita Porchet, l’émailleuse avec laquelle Vacheron Constantin signe la plupart de ses Métiers d’Art.

Vacheron-Constantin-metiers-Art-Savoirs-Enlumines-alcyon.jpg

Vacheron Constantin Métiers d’Art Savoir Enluminés « Altion ». © Vacheron Constantin

Mais au-delà du cadran et du mouvement, les Savoirs Enluminés sont des montres et leur boîtier est lui aussi exceptionnel. Vacheron Constantin n’a pas puisé dans sa bibliothèque de formes existantes. Elle a dessiné cette boîte en or gris de format télévision pour l’occasion. A mi-chemin entre carré aux coins adoucis et coussin légèrement anguleux, le format télévision est devenu une rareté. Avec des cotes de 40 x 49 mm, il est d’un confort presque évident au poignet, entre autres à cause de son épaisseur contenue. Cette dernière est justifiée par la mécanique d’une part et la place que requiert un cadran en or. Mais toute cette technique s’efface derrière la couleur et la finesse, elle-même dissimulée sous une manche. Les heures en dépassent, le secret d’un symbole précieux y reste caché.

Vacheron-Constantin-metiers-Art-Savoirs-Enlumines-chevre-zoom.jpg

Gros plan sur la pièce dite « Caper », notez le dégradé de bleu, la finesse du trait et l’utilisation de la trame en or 22 carats. © WorldTempus / David Chokron