En tant que membre du Cartier Fine Watchmaking Club, j’ai le privilège de pouvoir essayer des montres issues de la production haut de gamme de la fameuse Maison, et qui sont en train de susciter un degré de respect comparable à celui imposé depuis des décennies par ses bijoux légendaires. Cette reconnaissance exceptionnelle est rendue possible par l’esprit brillant de Carole Forestier-Kasapi. Elle est à la tête du département des mouvements depuis 2008 et a depuis lors présidé à la naissance de rien moins que 29 calibres maison – dont trois ont été développés avec l’aide du spécialiste de renom Renaud-Papi.

Elle réserve aux amoureux d’une haute horlogerie véritablement innovante de multiples trésors pour l’année 2014. Si Madame Forestier-Kasapi et son équipe se font fort de proposer cinq nouveaux mouvements maison (dont l’un sera le dernier réalisé avec l’aide de Renaud-Papi), ils entendent aussi introduire neuf nouveaux modèles, parmi lesquels la montre Calibre de Cartier Diver, qui est assurée de connaître un succès considérable et de figer sur place tout représentant de la gent masculine passant devant la vitrine d’un détaillant agréé.

 

Cartier-Calibre-Diver-Rose-gold-on-wrist

La Calibre de Cartier Diver est proposée en version acier, ou en bicolore acier et or rose. Les versions acier et bicolore peuvent se porter avec au choix un bracelet en caoutchouc confortable et robuste ou un bracelet métal assorti en or rose, tandis que la version or rose est livrée uniquement avec un bracelet en caoutchouc – à un prix de vente de 19 900 euros. © Kristian Haagen / Worldtempus

 

La passion encore et toujours
Surtout ne cédez pas à la tentation de penser qu’il s’agit d’une énième montre de plongée de Cartier. Avec Madame Forestier-Kasapi au gouvernail, rien n’est fait à la légère, même si celle-ci s’amuse à dire qu’elle prend plaisir à “fabriquer des jouets”. Il s’agit là de sa façon humble et personnelle d’expliquer ce qu’elle fait de ses journées. Mais ne vous méprenez pas sur ces véritables motivations : lors d’un déjeuner où nous avons longuement parlé, je lui ai demandé exactement ce qui lui donnait envie de se lever chaque matin.

“Dans ce type de métier, on ne cesse de se questionner. On sait que rien n’est acquis et on ne fait pas les choses simplement parce qu’elles ont toujours été faites de cette façon. Le défi est permanent. On fait en sorte d’innover, mais innover n’est pas un but en soi. En même temps, il faut faire preuve d’un profond respect pour tout ce qui s’est fait dans le passé. Comme un auteur, il est important de toujours se remémorer ce qui s’est déroulé dans le premier chapitre”, me confie Madame Forestier-Kasapi d’une voix déterminée, en s’assurant que je comprends bien son propos. “Il ne faut jamais innover au détriment de la qualité et de la durabilité. Mais surtout, il faut être passionné – et ceci s’applique d’ailleurs non seulement à l’horlogerie mais à tout ce que l’on entreprend.”

 

Cartier-Calibre-de-Cartier-Diver

La Calibre de Cartier Diver est étanche jusqu’à 300 mètres et certifiée véritable montre de plongée selon les normes ISO. Prix d’entrée: 5850 euros. © Cartier

 

Montre de plongée certifiée ISO
Avec un tel état d’esprit, on comprend comment Madame Forestier-Kasapi et son équipe sont arrivés à un résultat aussi probant avec cette remarquable montre de plongée. La Calibre de Cartier Diver est certifiée ISO 6425, ce qui sous-entend une batterie de tests à laquelle chaque montre a été soumise (et non pas des tests sur des pièces choisies). Elle est dotée également d’une lunette tournante unidirectionnelle qui est belle, évolue en douceur, et produit un joli son. “Le son de la lunette tournante revêt une importance toute particulière pour Cartier. Pensez à une portière de voiture que l’on ferme. Le son produit vous donne une idée de la qualité du véhicule. C’est exactement ce son-là que nous avons recherché”, indique Madame Forestier-Kasapi, tout en expliquant les 120 crans parcourus dans chaque rotation complète de la lunette en acier avec son revêtement noir ADLC,  à raison d’un cran toutes les 30 secondes.

 

Cartier-Calibre-Diver-Comparisons

La Calibre de Cartier Diver est l’une des montres de plongée mécaniques les plus fines du marché. Son diamètre est de moins de 2 mm plus grand que la version standard de la Calibre de Cartier. © Kristian Haagen / Worldtempus

 

Les tests ISO étant particulièrement contraignants, Cartier devait forcément réaliser une montre robuste. Si elle peut être utilisée jusqu’à 300 mètres de profondeur, la Calibre de Cartier n’est pourtant ni imposante ni volumineuse comme peuvent l’être certaines montres de plongée. En fait, elle ne fait que 1,2 mm de plus en largeur que la Calibre de Cartier standard à trois aiguilles, ce qui est clairement visible lorsque l’on place les deux montres côte à côte. Son épaisseur de 11 mm seulement permet à Madame Forestier-Kasapi d’avancer qu’il pourrait bien s’agir de l’une des montres de plongée les plus fines du marché, en tout cas parmi les montres mécaniques certifiées ISO.

Livrée avec un bracelet noir en caoutchouc ou un bracelet, la Calibre de Cartier Diver (équipée du calibre Manufacture automatique 1904MC) est proposée en acier, ou en version bicolore acier et or rose avec un prix d’entrée très raisonnable de 5850 euros pour la version acier avec bracelet caoutchouc. Un succès annoncé.