L’iconique collection Datograph s’était enrichie du modèle Up/ Down en 2012, l’année de l’institutionnalisation de l’art de la mesure du temps. En 2015, un nouvel habillage avec boîtier en or rose et cadran noir en argent massif lui apporte une aura supplémentaire. Entre-temps, A. Lange & Söhne s’est vu décerner au Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG) le Prix de la Grande Complication en 2013 et celui de la Montre Calendrier en 2014 pour deux autres familles de garde-temps. Et la marque saxonne ne va sans doute pas en rester là ! Comme le souligne son directeur général pour l’Europe, Luca Dondi, « C’est une année très importante pour A. Lange & Söhne! Tout d’abord nous célébrons le 200e anniversaire de son fondateur, Ferdinand Adolph Lange, à travers de nombreux événements, et nous finalisons parallèlement la construction de la nouvelle aile de notre manufacture. Nous avons présenté 12 nouveautés au SIHH, ce qui porte notre portefeuille de calibres à 51, lancés en 20 ans. Parmi elles j’ai beaucoup de plaisir à proposer la Lange 1 revisitée, et l’étonnante répétition minute Zeitwerk que seuls les plus grands collectionneurs obtiendront. »

© A. Lange & Söhne

L’emblématique grande date instantanée de A. Lange & Söhne se détache parfaitement du cadran noir du Datograph Up/Down en or rose, tout en formant un triangle équilatéral avec les deux compteurs argentés (pour les petites secondes et les minutes sautantes). L’Up/Down se rapporte bien sûr à l’affichage de la réserve de marche à 6 heures, omniprésente chez la marque saxonne, qui doit être épuisée lorsque la petite aiguille atteint la zone rouge du barillet (accentuée par « AB » qui signifie Down en allemand, à l’opposé de « AUF » pour Up). Composé de 451 pièces, ce chronographe à roue à colonnes classique avec retour en vol dévoile ses secrets à travers le fond saphir au verso, tels que sa roue de commutation commandant ses fonctions ou le mécanisme actionnant son compteur de précision à minutes sautantes. Les collectionneurs et amateurs d’horlogerie fine y apprécieront aussi la vision de son coq de balancier gravé à la main, ses quatre chatons en or vissé ou sa platine trois quarts en maillechort non traité. Le calibre L951.6 fait ainsi partie des 50 mouvements maison créés par la manufacture de Dresde depuis sa renaissance il y a juste vingt ans. Doit-on rappeler qu’il existe aussi une catégorie Chronographe au GPHG ?

© A. Lange & Söhne