La catégorie Joaillerie du Grand Prix d’Horlogerie de Genève comprend seize montres, qui, sans surprise, s’adressent aux femmes, avec, comme seule exception, la Diamond Resilience de Speake-Marin, dont la sobriété par rapport aux autres concurrentes et le tour de taille de 42mm conviennent à un poignet masculin.

Lorsque la priorité est le bijou, avec son luxe de matières et de pierres précieuses, et son savoir-faire en technique de sertissage, l’horlogerie passe bon gré mal gré au second plan. Seules quatre des seize montres de la catégorie Joaillerie renferment un mouvement mécanique (Hermès, Speake-Marin, Omega et Champs-Elysées) et toutes sauf deux (Omega et Speake-Marin) n’affichent que les heures et les minutes. Mais oublions donc aujourd’hui technique horlogère et complications, et laissons-nous porter par le rêve de la joaillerie.

De la couleur
Si le diamant joue les stars incontestées auprès des montres joaillières, quelques pièces de cette catégorie resplendissent de couleurs. C’est le cas des modèles de la collection Grappoli de de Grisogono, dont les pierres précieuses éclatantes - saphirs oranges ou bleus, émeraudes ou améthystes – sont taillées en briolettes autour du boîtier en or gris et ondulent à chaque mouvement du poignet. Le cadran et la lunette sont ornés des mêmes pierres mais en serti neige, alors que les « perles » du bracelet en galuchat confèrent une touche supplémentaire de préciosité à la montre.

 

de grisogono grappoli

de Grisogono Grappoli © de Grisogono

 

La montre à secret Hortensia de Chaumet déploie les couleurs tendres d’un splendide bouquet de fleurs sculptées dans l’or, l’opale et la tourmaline, qui vient cacher le cadran de nacre naturelle blanche. Une grosse tourmaline rose en forme de poire prolonge ce véritable jardin, à l’attache du bracelet en satin rose, à 6h.

 

Chaumet-hortensia-secret

Montre à secret Hortensia © Chaumet


Le cadran noir et blanc du modèle Arceau Temari d’Hermès -  qui reprend le dessin des « balles » ancestrales japonaises, les temari -  est créé par un sertissage traditionnel de diamants et de marqueterie d’onyx alors que le boîtier en or blanc arbore un serti neige de 700 diamants, qui rend chaque pièce unique. La montre renferme le mouvement de Manufacture Hermès H1912, dont la platine arbore des finitions perlées et colimaçonnées, tandis que les ponts et la masse oscillante sont satinés et gravés du H d’Hermès.

 

Hermes-Arceau_Temari

Arceau Temari © Hermès


Diamants peu solitaires
Les modèles présentés par Boucheron, Chanel, Delaneau et Louis Vuitton misent entièrement sur le diamant à l’exclusion de toute autre pierre précieuse mais offrent des designs et des formes de boîtier fort différents. Le boîtier rectangulaire, typique de la Maison Boucheron, la lunette, le cadran et le bracelet de la Reflet Pompon sont entièrement sertis de diamants ronds et baguette.  Inspiré de la couture, le pompon -  qui se détache et peut se porter en pendentif - ondule comme une étoffe légère, bien qu’ici, le tissu soit remplacé par un pavage de diamants.

 

Boucheron-Reflet-Pompon

Reflet Pompon © Boucheron

Chez Chanel, le lion cher à Mademoiselle « Coco » est de retour. On ne voit même que lui sur le spectaculaire modèle Lion Mosaïque, tout en or blanc et diamants. Celui-ci présente en effet en guise de bracelet une imposante tête de lion vue de trois-quarts, plus grande que le boîtier de la montre. La pièce est inspirée des mosaïques byzantines que rappellent les diamants taillés en formes géométriques de dimensions variées.

 

Chanel-Lion-Mosaique

Montre Lion Mosaïque © Chanel

 

Chez DeLaneau, chaque pièce de la collection Grace est unique. C’est le modèle Grace Diamant Poire qui concourt cette année au Grand Prix d‘Horlogerie de Genève, avec ses 48.48 carats de diamants.  Le large bracelet enveloppant est formé d’une cascade de 352 diamants en forme de poire, taillés en rose, selon une technique ancestrale. Au milieu émerge le boîtier rond en or blanc, qui, avec la lunette et le cadran, totalise 268 pierres.

 

DeLaneau_Grace_Pear_Diamonds

Grace Diamant Poire © DeLaneau


C’est une ligne très pure que la montre Dentelle de Monogram de Louis Vuitton arbore, avec son petit boîtier rond de 30mm en or gris et son bracelet rivière serti de diamants ronds. Sur fond de perle nacrée, le cadran reprend le motif Dentelle de la collection joaillère éponyme et le pare de diamants.

 

Louis-Vuitton-Dentelle-de-Monogram

Dentelle de Monogram © Louis Vuitton

Face à tant d’éblouissement, les experts horlogers du jury du Grand Prix d’Horlogerie de Genève pourront compter sur le gemmologue et joaillier Claude Sfeir, pour départager les concurrentes.