Le Grand Prix d’Horlogerie de Genève approche de sa phase finale et suscite beaucoup d’enthousiasme:  les montres présélectionnées seront annoncées début septembre et les lauréates le 31 octobre. Une des catégories les plus appréciées est sans doute celle des répétitions minutes – ces montres qui sonnent les heures avec élégance.

Christophe Claret Soprano
Reconnu comme le maître des montres à sonnerie, Christophe Claret fabrique des répétitions minutes depuis des années – au début pour d’autres marques et aujourd’hui pour sa propre maison. L’incroyable Soprano représente l’apogée de son art. Logée dans un boîtier en or rose et titane, cette œuvre d’art renferme un mouvement à remontage manuel disposant de 72h de réserve de marche. Ce garde-temps de 45mm offre heures, minutes et répétition minutes – dans une architecture sans cadran qui permet de voir une bonne partie du mouvement. Appartenant à la collection Montres à Complications Traditionnelles de Christophe Claret, cette pièce unique (dont le prix de vente s‘élève à CHF 532’000) est une répétition minutes à tourbillon offrant 4 timbres cathédrale brevetés qui sonnent le carillon de Westminster pour imiter le son de Big Ben. Circulaires, les timbres font deux fois le tour du mouvement - et non pas une seule fois comme sur la plupart des répétitions minutes – garantissant ainsi un son plus riche, que l’excellente propriété acoustique du titane renforce encore. La majesté des marteaux et des timbres, ainsi que le style Charles X des ponts et le tourbillon 60 secondes font de cette montre un fascinant chef d’œuvre sonore.
 

 

Christophe_Claret_Soprano

Soprano © Christophe Claret


Bulgari Ammiraglio Del Tempo
Une autre concurrente tout aussi captivante est l’Ammiraglio del Tempo de Bulgari. Le boîtier en or rose 18ct de 45,75mm - créé à partir du fameux design de Daniel Roth - abrite un mouvement à remontage manuel avec répétition minutes. La montre est munie de quatre marteaux et gongs ainsi que d’une répétition à carillon Westminter.  Mais, ce qui distingue surtout cette montre à grande complication est son verrou d’activation très innovant. De fait, l’une des cornes est mobile et coulisse de 7h à 8h pour déclencher la répétition minutes. En outre, l’Ammiraglio del Tempo possède un échappement à détente et un dispositif de force constante. Au total, le mouvement sophistiqué comporte 516 composants. Seules 20 pièces de l’Ammiraglio del Tempo seront produites, à un prix de vente d’environ CHF 350'000.-

 

Bulgari-Ammiraglio-del-tempo

Ammiraglio del Tempo © Bulgari


Breguet Classique La Musicale
Si les deux montres examinées ci-dessus font des prouesses en terme de répétition et de sonnerie en dévoilant habilement leur mécanisme et leurs timbres en activité, la Classique La Musicale de Breguet est passée maîtresse dans l’art du son et de l’illusion. Cette pièce incroyablement créative de 48mm, avec son mouvement à remontage manuel et ses 55h de réserve de marche, ne se contente pas d’afficher les heures et les minutes. Elle offre aussi une alarme et un interlude musical.

La Référence 7800 dispose d’un mécanisme musical breveté et d’un cadran à disque  qui oeuvrent de concert pour offrir un superbe spectacle visuel et sonore.  Le boîtier en or rose 18ct renferme le mouvement automatique Breguet 777, avec échappement et spiral plat en silicium.  Concernant  la partie musicale, la montre joue  la « Badinerie » de Jean-Sébastien Bach grâce à un mécanisme apparenté à celui d’une boîte à musique. Mais, au lieu du cylindre utilisé généralement, la Classique La Musicale est munie d’un disque à goupilles. Le son est amplifié par une membrane en verre métallique placée sous le mouvement, qui a permis le percement de plusieurs ouvertures dans le fond du boîtier pour produire une meilleure résonnance.  Ce système breveté dispense une excellente acoustique sans pour autant sacrifier l’étanchéité de la montre, garantie à 30m.  Lorsque la mélodie est jouée, le cadran, qui est lié au disque à goupilles, effectue une rotation complète sur lui-même. 

La Classique « La Musicale » s’accompagne d’un écrin en épicéa provenant de la Vallée de Joux, qui sert à amplifier sa mélodie, et rappelle l’engagement de la Manufacture dans l’art de la musique. Elle est vendue au prix de CHF 87'000.-

Breguet Classique La Musicale

Classique La Musicale © Breguet