Il est des lieux qui inspirent les marques horlogères au point de prêter leur nom à des collections. Si Baume & Mercier a été séduite par les Hamptons de Long Island, c’est à Cape Cod, lieu de villégiature privilégié de l'élite bostonienne et new-yorkaise, ourlé de longues plages de sable, qu’Hermès a jeté l’ancre pour sa collection horlogère aux inspirations marines.

Chaîne d’ancre
Dans les années 1930, Hermès crée le bracelet Chaîne d’Ancre, aux maillons caractéristiques ovales séparés en deux, qui deviendra un des bijoux phares de la Maison. C’est à ce bijou que la montre Cape Cod, lancée en 1991, emprunte le motif « ancre » des attaches de son bracelet.
Depuis, la ligne Cape Cod, dont l’élégance est à l’image de la station balnéaire BCBG américaine, a évolué, s’est développée, et s’est réinventée sans rien perdre de son chic et de son allure Art Déco. Parmi les innovations marquantes qui lui sont associées figure le bracelet double tour, lancé en 1998 par Martin Margiela, alors directeur artistique du prêt-à-porter féminin d’Hermès, sur une montre Cape Cod. Véritable signe de reconnaissance de la griffe Hermès, ce bracelet a fortement contribué au succès commercial de la montre, passée au rang de symbole d’appartenance sociale. N'a-t-on pas vu récemment deux ministres françaises porter une montre Cape Cod à bracelet double tour ?

Hermès

Cape Cod GM. © Hermès

La collection Cape Cod franchit un nouveau pas dans l’innovation en accueillant en 2007 le premier modèle Hermès renfermant un mouvement de haute horlogerie. Il s’agit de la Cape Cod Phases de lune, équipée du calibre automatique H 1929 de Vaucher Manufacture. L’innovation ludique de la Cape Cod H1 Grandes Heures, dévoilée en 2008, inaugure la poétisation du temps des futurs modèles « Le Temps Suspendu » et « L’heure Masquée ». Le mécanisme « Grande Heures » relativise de temps, le rend subjectif et personnel, en permettant d'accélérer ou de ralentir le mouvement de l'aiguille des heures.

Mise en tonneau
La collection Cape Cod s’est enrichie au fil des ans de modèles « Deux Zones », chronographe, tourbillon (en 2010) et GMT (2013). L’année passée, elle s’est prêtée la première à l’habillage en Silver, cet alliage en argent spécifique à Hermès. Outre les spécificités techniques, le design de la gamme marine s’est également réinventé, avec les versions Tonneau, inaugurée en 2009, au galbe plus arrondi et disponible en trois tailles, et Nantucket, au contraire plus fine et allongée – à l’image de l’île du même nom au large de Cap Cod - qui se décline idéalement en versions serties.

Hermès

Cape Cod Tonneau PM. © Hermès

Et en 2015 ?
Cette année, deux nouveautés bien différentes témoignent de la vitalité de cette gamme horlogère. La Cape Cod TGM (pour Très Grand Modèle) Automatic affiche un généreux boîtier en acier carré de 33mm, que les deux attaches à l’emblématique  forme de chaîne d’ancre complètent pour la rendre rectangulaire. Mais le carré resurgit au centre du cadran, sous la forme d’un décor frappé en relief accueillant sur son pourtour la minuterie décalquée noire. Les aiguilles rhodiées avancent au rythme des heures, des minutes et parcourent les 11 chiffres arabes assortis au design très contemporain, le chiffre 6 manquant prêtant son emplacement au guichet de la date.

Hermès

Cape Cod TGM Automatique. © Hermès

Au cœur de ce garde-temps prend place le mouvement automatique Manufacture Hermès H1919 qui bat à 28'800 alternances par heure et assure une autonomie de 50 heures.
Etanche à 30 m, la Cape Cod TGM Automatic se trouvera à l’aise dans les eaux transparentes de la péninsule américaine qui lui a donné son nom, même si son bracelet en cuir ou en veau Barénia naturel est plus adapté aux cocktails de fin de journée au soleil couchant.

Venu tout droit d’une contrée imaginaire d’Afrique, c’est un étrange zèbre, mi-équidé mi-volatile, qui englobe tout entier les cadrans des quatre pièces uniques Cape Cod Zebra Pegasus. La gravure et l’émail Grand Feu confèrent à ces tableaux animaliers de subtiles nuances nées des pigments translucides et opaques et des riches jeux de lumière irradiés par la gravure sous émail cloisonné des ailes. Le mouvement automatique Manufacture Hermès H1837 n’est pas en reste de décoration : la platine est perlée et colimaçonnée, les ponts et les platines satinés. Le tout prend place dans un boîtier rectangulaire de 36,5 sur 35,4 mm en or gris, habillé d’un bracelet en alligator noir ou indigo.

Hermès

Cape Cod Zebra Pegasus. © Hermès


Cliquez sur la grande image tout en haut de la page pour ouvrir la galerie photos d'une sélection de modèles Cape Cod.