Un regard sur votre montre et vous voilà transportés dans un autre décor ! Un paysage différent, loin du bureau, aux antipodes de celui qui compose votre quotidien… Si la période estivale est souvent propice à la découverte de grands espaces, celui qui délimite le cadran d’une montre – aussi restreint soit-il – offre également l’opportunité aux horlogers de nous inviter à plonger dans des paysages inhabituels. Des tableaux d’été, urbains, exotiques ou, plus classique, de bord de mer.

L’océan et ses trésors sous-marins représentent une source d’inspiration inépuisable. Cartier s’illustre brillamment dans ce domaine avec la montre Ronde Louis Cartier Taille XL décor poisson présentée l’année dernière et dont on ne se lasse pas d’admirer les couleurs vibrantes. La technique délicate de l’émail plique-à-jour dont le résultat est semblable à un vitrail, permet de décliner cinq teintes de bleus, des nuances grises et des violets dans un camaïeu complexe duquel se détache un poisson clown orange acidulé.

 

Cartier-Ronde-Louis-Cartier-Taille-XL-poisson

Ronde Louis Cartier Taille XL décor poisson. © Cartier


Selon la même thématique mais avec une approche très graphique, Bvlgari explore l’univers sous-marin sur le cadran de la nouvelle Il Giardino Marino. Le diamètre très raisonnable de la montre – 37mm – invite à une plongée dans un bleu profond, entre poissons colorés, coraux et étoiles de mer.

 

bulgari-il-giardino-marino

Il Giardino Marino. © Bulgari


Chez Boucheron, l’allusion au monde sous-marin est plus subtile avec un très beau modèle Oursin qui enrichit la ligne Epure d’art. Entre des tons bleus, des lignes tendues et des arrondis, on se délecte de cet animal marin drapé de diamants blancs, saphirs bleus et cabochons en or couvert de laque.

 

Boucheron-Epure-Art-Oursin

Epure d'Art Oursin. © Boucheron


L’été ne rime pas uniquement avec plage, mer et océan. Certains leur préfèrent la montagne. Pour les amateurs du genre, Vulcain gravit des sommets dans le domaine de l’émail champlevé grand feu avec le modèle Un été à Champéry. Cette technique qui consiste à creuser la matière sur différents niveaux de profondeur afin d’obtenir une grande variété de couleurs par le jeu de transparence des émaux, est celle qui a été retenue par les artisans de Vulcain pour dresser le portrait de cet authentique village de montagne niché au pied des Dents du Midi, en Suisse.

 

vulcain-un-ete-a-champery-par-vulcain-200550

Un été à Champéry. © Vulcain


Pour d’autres, l’été est plutôt synonyme de voyages. Certains partiront à Doha, capitale à la verticale du Qatar. A leur poignet le Mécanograph de Louis Moinet qui, après un hommage à la ville de New York consacre son cadran aux tours urbaines de West Bay. Gravés à la main dans une association de taille douce et d’une technique gardée secrète, les hauts immeubles de verre aux formes arrondies ou torsadées prennent un relief particulier.

 

louis-moinet-mecanograph-doha.jpg

Mecanograph Doha. © Louis Moinet


Aux tours modernes de Doha, les plus romantiques préféreront peut-être les monuments de Paris. Un petit coup d’œil à la montre Midnight Poetic Wish de Van Cleef & Arpels et le charme opère. Comment résister à l’envie d’entrer dans ce paysage qui met en scène un jeune-homme perché sur une tour de Notre-Dame, la Tour Eiffel et une étoile filante en diamant qui se déplace à la demande ? Deux solutions. On se contente de regarder sa montre, de rêver de voyages, de paysages d’été, de villes et de nature inédites. Ou on regarde l’heure qu’il est et on saute dans le premier avion !

 

van-cleef-arpels-Midnight_Poetic_Wish

Midnight Poetic Wish. © Van Cleef & Arpels