La musique a toujours été présente chez Raymond Weil, comme source d’inspiration, dans le nom des collections et dans les partenariats de la marque. Cette année Raymond Weil est allé encore plus loin en présentant la Nabucco Cello Tourbillon.

Le CEO de Raymond Weil, Elie Bernheim, petit-fils du fondateur et lui-même violoncelliste depuis son jeune âge, est à l’origine du projet et c’est sans aucun doute le premier tourbillon jamais inspiré par le violoncelle.

« L’amour inconditionnel de mon grand-père pour la musique et ma propre passion pour le violoncelle nous ont guidés pour imaginer et développer la Nabucco Cello Tourbillon, symbole de l’approche créative de notre marque en matière de design horloger, dit M. Bernheim. La Nabucco Cello Tourbillon reflète nombre de nos valeurs essentielles, notamment parce qu’elle est entièrement inspirée par la musique et présente des finitions de haute horlogerie. Le résultat est une montre absolument unique. »

Raymond Weil

Nabucco Cello Tourbillon. © Raymond Weil

La Nabucco Cello Tourbillon est un tourbillon squelette présentant un verre saphir sur les deux faces pour permettre à la lumière de traverser le mouvement dont les ponts et la construction ressemblent à un violoncelle. Les ponts du mouvement soutenant l’échappement à tourbillon et le barillet, par exemple, ont l’apparence caractéristique des ouïes en forme de f de l’instrument. Les fines aiguilles sont à l’image d’un archet de violoncelle et les cinq lignes d’une portée musicale sont reproduites sur la lunette rainurée. De plus, quatre cordes traversent la montre entre neuf heures et trois heures, renforçant ainsi l’illusion de porter un violoncelle miniature à son poignet. Le boîtier de 46 mm est en acier inoxydable et titane avec revêtement PVD noir et de la fibre de carbone sur les côtés.

Chaque Nabucco Cello Tourbillon aura pour écrin une boîte spécialement conçue qui reproduit les éléments musicaux de la montre à plus grande échelle et évoque la facture exceptionnelle d’un violoncelle traditionnel, façonné à la main. La montre offre 105 heures de réserve de marche et est étanche à 200 mètres, une profondeur inhabituelle pour un tourbillon. Elle est limitée à 10 exemplaires. Raymond Weil a travaillé avec les spécialistes en mouvements Tec Ebauches SA pour développer ce tourbillon, qui est unique et exclusif à la marque.

Raymond Weil

Chaque Nabucco Cello Tourbillon sera livrée dans un spécialement conçu qui reproduit les éléments musicaux de la montre. © Raymond Weil

« La Cello Tourbillon est une évolution fantastique pour tout le monde dans l’entreprise, ajoute M. Bernheim. En tant que représentant de la troisième génération et directeur de la compagnie, j’ai particulièrement apprécié l’utilisation de mon propre instrument comme inspiration de cette pièce très spéciale. Ce projet était important pour nous, pour développer quelque chose qui sorte des sentiers battus, pour mettre en valeur notre savoir-faire horloger suisse et la créativité de la marque. C’est la cerise sur le gâteau, pas le plat principal. Son prix est très raisonnable (moins de $ 40'000), ce qui souligne l’accessibilité de toute notre gamme.

Raymond Weil va continuer à créer des produits qui correspondent à l’ADN de la marque, inspirés par la musique, à prix raisonnables et fidèles à l’esprit du fondateur, Raymond Weil lui-même.

Raymond Weil

Le verre saphir du dos de la montre permet de laisser entrer la lumière. © Raymond Weil