Le CEO de Vacheron Constantin, Juan-Carlos Torres, l'avait évoqué dans nos colonnes en 2014. Et le fait s'est vérifié. Il possède désormais son propre mouvement de chronographe, manufacturé en interne.... ou plutôt, ses mouvements puisque la marque genevoise a frappé fort en lançant d'un seul coup trois calibres, tous logés à l'intérieur de sa nouvelle ligne Harmony. Il faut dire que l'occasion n'est pas anodine. Vacheron Constantin fête en 2015 sa 260e année d'activité ininterrompue et la marque aime les anniversaires.

Longtemps, Vacheron Constantin s'en était remis à un fournisseur extérieur pour son mouvement de chronographe à remontage manuel. Aujourd'hui rebaptisée manufacture Breguet, elle porta longtemps le nom de Nouvelle Lemania. Mais Breguet avait annoncé vouloir se réserver ce calibre, qu'elle produit sans discontinuer depuis plus de vingt ans et qui se prête fort bien à des interprétations haut de gamme. Vacheron Constantin le soumettait systématiquement à l'approbation du Poinçon de Genève, signe de qualité auquel la marque est plus attachée que jamais.

Vacheron Constantin avait donc fort à faire pour remplacer ce mouvement, donc les caractéristiques sont essentielles. En effet, le chronographe à remontage manuel est un genre prestigieux, que de nombreuses marques traitent comme un fleuron. Ce d'autant plus qu'il sert de base à des extrapolations encore plus prestigieuses comme le chronographe à rattrapante ou à l'ajout d'un quantième perpétuel.

Vacheron Constantin - Harmony Chronograph - Calibre 3300

Harmony Chronographe - Calibre 3300. © Vacheron Constantin

Cette nouvelle famille de calibres commence par la référence 3300. Membre le plus simple de cette fratrie, il se démarque par son grand diamètre de 14 lignes et demie, l'élégance de son design, des finitions haut de gamme, par son fonctionnement monopoussoir et  sa configuration bi-compax à 3 et 9 heures. Il est également doté d'un indicateur de réserve de marche, cette dernière se montant à 65 heures, un minimum pour un calibre haut de gamme contemporain.

Calibre Vacheron Constantin 3300

Un détail qui en dit long sur ses finitions, le pont de balancier gravé main du calibre Vacheron Constantin 3300. © David Chokron/Worldtempus

Sur cette base, Vacheron Constantin a décliné une série complète de complications. Première évolution, le calibre 3200. On pourrait presque prendre le 3300 et remplacer son balancier par un échappement à tourbillon tant les deux mouvements ont l'air similaires. Il n'en va bien sûr pas ainsi, surtout avec un tourbillon aussi élégant. Logé à midi, il est visible par une ouverture dans la platine et par extension, à travers le cadran.

Vacheron Constantin - Harmony Tourbillon Chronograph - Calibre 3200

A l'intérieur de ce chronographe à tourbillon Harmony, le calibre Vacheron Constantin 3200. © Vacheron Constantin

Si le 3300 est destiné à un usage plus important et le 3200 a une vocation très noble, il reste une variante qui cumule les caractéristiques avancées, l'orgueil de la famille, le calibre 3500. En effet, il possède une rattrapante, ajout fonctionnel complexe et prestigieux sur lequel Vacheron Constantin a fait l'impasse pendant des décennies. La marque arrive donc fort sur le sujet puisque ce calibre est désormais le plus plat de la catégorie avec seulement 5,20 mm, alors que la rattrapante est par définition une complication gourmande en hauteur. Le fait est d'autant plus intéressant qu'il possède une autre caractéristique, exceptionnelle. Signe des temps, le 3500 est également automatique, mais pas grâce à un rotor classique. Ses finitions sont trop belles pour être cachées par un demi-disque de métal, fut-il noble ou squeletté. Non, le remontage de ce calibre se fait par un segment en or jaune gravé circulant à la périphérie du mouvement.

Vacheron Constantin - Harmony Ultra-Thin Grande Complication Chronograph - Calibre 3500

Vue de côté de l'Harmony Chronographe Grande Complication de Vacheron Constantin et son second poussoir dédié à la rattrapante. © Vacheron Constantin

Le plus étonnant est qu'après des années de développement et exactement en même temps que le lancement des calibres de type 3300, Vacheron Constantin a annoncé avoir trouvé un accord avec Breguet pour continuer à utiliser le calibre qui porte la référence 1142 dans sa nomenclature...mais désormais uniquement dans des chronographes féminins.