S’il est une marque horlogère qui porte toute la gamme musicale dans son ADN, c’est bien Raymond Weil. Avec ses collections Jasmine, Parsifal et Nabucco, nul doute que les cadeaux de Noël horlogers sont tout trouvés pour gâter les amateurs et amatrices d’opéra. Quoi de plus chic que d’assister à une représentation de Turandot de Puccini en arborant une lumineuse montre Jasmine couleur cerise au poignet ? Il est tout aussi original d’afficher son admiration pour la musique puissante de Verdi en portant le très viril et sombre chronographe Nabucco Rivoluzione II, dont les matériaux sophistiqués et le look moderne raviront les plus jeunes adeptes d’opéra. Cadeau supplémentaire, la montre est livrée dans un écrin spécial et accompagnée d’un casque audio Sennheiser.

 

Raymond-Weil-Jasmine-Nabucco

Intimement liées au monde de l'opéra, la montre Jasmine, bracelet couleur cerise, et le chronographe Nabucco Rivolutione II, en carbone, titane et céramique. © Raymond Weil


Dans un registre plus contemporain, Raymond Weil a lancé cet automne la collection « Music Special Editions » en collaboration avec des jeunes musiciens de renommée mondiale : la Freelancer Electro Music, dédiée au chanteur-compositeur anglais Labrinth,  est un garde-temps automatique de 42mm en acier et revêtement PVD or rose, qui porte l’empreinte graphique de l’artiste et un décor « equalizer » sur son cadran. La  Freelancer Cello, en titane et cadran gris affiche des détails qui font référence au duo de violoncellistes Cello pour qui elle a été créée : cordes de violoncelle, archet, chevalet et volute agrémentent ce chronographe. Pour les amateurs de guitare, pensez à la Maestro Guitar en acier de 39mm, dotée du mouvement automatique RW4200 et dédiée à Miloš Karadaglic. En plus de faire plaisir à ceux qui les recevront en cadeau, ces trois montres soutiennent aussi des œuvres caritatives.

 

Raymond-Weil_Music-Special_Editionsl.jpg

Les trois modèles Music Special Editions et les artistes associés. © Raymond Weil


La montre Depeche Mode 2014 Edition Limitée d’Hublot procède de la même philosophie caritative. Ce chronographe abrité dans un boîtier Big Bang en acier de 44mm affiche un cadran ajouré gris qui laisse voir le mouvement automatique HUB 4214, garantissant 42 heures de réserve de marche. Complété par un bracelet en cuir assorti gris portant un motif Clous Pyramide, ce garde-temps est totalement en phase avec le look du groupe anglais de new wave créé en 1979. Son chanteur et guitariste Martin Gore était présent à Paris en début d’année pour le lancement de cette montre qui participe à un projet de récolte de fonds pour de l’eau potable. Un beau cadeau souvenir pour tous ceux qui ont assisté au 2013-2014 Delta Machine Tour du groupe.

 

HUBLOT_depeche-mode

Martin Gore et la montre Hublot Depeche Mode 2014 Edition Limitée. © Hublot


Les aficionados des Rolling Stones qui possèdent déjà leur discographie complète et une panoplie d’objets dérivés collectors ne bouderont pas l’initative de Zenith qui a lancé la El Primero Chronomaster 1969, ce printemps, à l’occasion du concert du groupe de rock au Letzigrund de Zurich. Le mouvement automatique El Primero 4061, qui bat à 10 alt/seconde est visible dans la traditionnelle ouverture du cadran et au dos de cette édition limitée de 250 pièces, à travers le fond saphir qui porte le logo gravé du groupe. La langue tirée rouge illumine aussi, côté cadran, le compteur gris 12h du chronographe.

 

zenith-_el-primero-chronomaster-1969-rolling-stones.jpg

La El Primero Chronomaster 1969 affiche le logo des Rolling Stones sur le cadran et au dos de la montre. © Zenith


Plus traditionnelle, la montre Classima « Un violon sur la sable » de Baume & Mercier célèbre le festival du même nom qui se tient en été à Royan - dont la marque est partenaire depuis quatre ans - et plus particulièrement le Concours Jeunes Talents de cet événement. Les mélomanes et les violonistes trouveront dans cette pièce éditée à 200 exemplaires un charme élégant et classique que réhaussent encore les deux ouïes de violons placés au centre du cadran noir ainsi que les aiguilles et les index et chiffres romains aux tonalités de cuivre.

 

Baume-Mercier-violon-sur-le-sable

Classima « Un violon sur la sable ». © Baume & Mercier


Si les mots boîtes à musique vous font  penser à des objets surannés en bois ancien avec manivelle et son grésillant de ritournelle, les dernières créations de Reuge  - en collaboration avec MB&F – vont dépoussiérer votre vision et même vous transporter dans le futur. Sur les MusicMachine 1 et 2, au look de vaisseau intergalactique façonné dans des matériaux high-tech, les clés de remontage ressemblent à des engins de propulsion. Les classiques cylindres à picots sont toujours là, qui produisent des mélodies amplifiées par des caisses de résonnances et tables d’harmonie : les thèmes de La Guerre des Etoiles et de Star Trek, les musiques de Pink Floyd, des Rolling Stones, des Clash, ou de Led Zeppelin emplissent la pièce où trônent ces objets exceptionnels. Quant à une autre boîte à musique de Reuge, l’Arche, tout aussi design, il vous suffit de participer à notre concours de décembre pour avoir une chance de la gagner !

 

reuge-musicmachine-1-2.jpg

MusicMachine 1 et 2, dévelopées en collaboration avec MB&F. © Reuge