Pour une promenade estivale à cheval, au trot ou au galop, pour le jumping, pour flâner dans les écuries ou simplement assister à de prestigieuses courses hippiques, l’inspiration équestre est de mise au poignet. L’univers du cheval, évocation d’un certain sens du raffinement, d’une forme d’élégance sportive et de savoir-vivre est à l’origine de plusieurs designs horlogers devenus emblématiques.

Hermès est un exemple évident de ce goût pour l’univers de l’équitation. Bien avant de devenir horloger, Hermès est né sellier harnacheur en 1837. La toute première incursion de la maison dans le monde de l’horlogerie remonte à 1912. L’inspiration est criante avec l’utilisation sur les premiers modèles d’un porte-oignon, habillage de cuir qui permettait de protéger la montre des chocs tout en conservant sa lisibilité à cheval. Plus tard, dans les années 1970, la montre Arceau sera révélée. Cette ligne qui tire son nom et son design d’un élément de l’étrier est depuis une icône qu’Hermès réinterprète régulièrement. A l’occasion de l’année du cheval, une très jolie série de trois montres Arceau Cheval d’Orient, met en lumière l’art de la laque française. Révélant la finesse d’exécution d’un laqueur chevronné, ces trois versions de 41mm de diamètre en or gris sont éditées en 24 exemplaires. Les amateurs ne pourront que reconnaître la grâce et la superbe de ces chevaux parés de tapis de selle persans, témoins du goût mêlé d’Hermès pour l’artisanat d’art et l’univers équestre.

 

Hermes-chevaldOrient_TRIO

Les trois montres Arceau Cheval d’Orient. © Hermès


Chez Ralph Lauren, l’inspiration équestre est également sans équivoque avec la Stirrup dont le boîtier emprunte sa forme à un étrier. Dans sa plus récente déclinaison, la collection prend la forme de l’ultra féminité  avec la Petite Stirrup dont les mensurations – 23 par 27mm – se parent de nacre dans la version or rose ou de l’éclat de mille diamants pour le modèle Stirrup Petite Diamond Link.

 

Ralph-Lauren-Petite_Link_rose_gold_white_dial

Stirrup Petite Link © Ralph Lauren


Autre maison horlogère frappée du sceau des sports équestres, Longines. De Chantilly à Hong Kong, et de Royal Ascot à Dubai, son nom est désormais associé aux plus belles courses de plat du monde. Inspirée par les chronographes produits dès 1881 pour les amateurs de courses et les jockeys de New York, le modèle Conquest Classic est un nouveau standard d’élégance. Intemporalité et performance donc, pour ce chronographe en acier à arborer absolument dans l’effervescence des ronds de présentation des champs de courses.

 

Longines-Conquest-classic-L2.786.4.76

Conquest Classic réf.L2.786.4.76 © Longines


En marge des modèles iconiques de maisons horlogères liées historiquement au monde équestre, l’année 2014 offre à tous ceux qui apprécient le panache des chevaux une véritable mine de trésors. L’année chinoise du cheval est le prétexte à toutes les interprétations... et toutes les formes de métiers d’art. On pense par exemple à la Petite Heure Minute Bas-relief cheval de Jaquet Droz. De son cadran en émail noir grand feu d’un diamètre de 43mm surgit un mustang sculptural dont chaque détail témoigne de l’exceptionnelle maîtrise d’un savoir-faire devenu rare. On pense aussi à la maison Bovet et son modèle Amadeo Fleurier 43 en or rouge qui révèle toute la fierté et la finesse de cet animal dans une peinture miniature sur un cadran en nacre blanche.

 

Jaquet-droz_PETITE_HEURE_MINUTE_RELIEF_HORSE

Petite Heure Minute Bas-relief Cheval. © Jaquet Droz

 

bovet_amadeo_fleurier_cheval-barbe

Amadeo Fleurier 43 "Cheval Barbe". © Bovet 1822