Coup double sous le sapin de Noël avec les montres réversibles! Car de leur caractère dual, on tire l'avantage de posséder non pas un mais deux garde-temps. Un privilège non négligeable pour tous ceux qui apprécient de changer de montre facilement en fonction des circonstances. Un avantage également pour les horlogers qui, une fois résolus les problèmes techniques liés à la réversibilité du boîtier, trouvent dans cette dualité une surface d'expression doublée.


Bovet - AMADEO Tourbillon Squelette 7 jours aiguillage inversé
 

Bovet - AMADEO Tourbillon Squelette 7 jours aiguillage inversé

Amadeo Tourbillon Squelette 7 jours aiguillage inversé. © Bovet

 

Une montre qui n'a rien à cacher, bien au contraire. L'Amadeo Tourbillon Squelette puise sa force dans une forme d'exhibitionnisme pleinement assumé. On ne peut qu'admirer, en effet, l'incroyable travail de squelettage du mouvement et surtout l'excellence de la décoration. Car la véritable prouesse révélée par le tout premier tourbillon squelette des collections Fleurier est de parvenir à un tel niveau de complexité et d'esthétisme, sous toutes les facettes de la montre. Contrairement à ce qui se fait traditionnellement, le dessin du squelettage a ainsi été confié conjointement aux horlogers et aux artisans graveurs. Résultat: le raffinement esthétique n'a rien à envier à la performance chronométrique de ce modèle de 45 mm. Une montre baignée de lumière qui, de chaque côté de son anatomie, affiche les heures, les minutes, la réserve de marche et la petite seconde sur le tourbillon.



Manufacture Royale - Voltaire Volteface 180°

Manufacture Royale-Voltaire Volteface 180°

Voltaire Volteface 180°. © Manufacture Royale


Une montre, deux visages. Dans la parfaite continuité du style initié par Manufacture Royale  depuis sa création en 2010, ce garde-temps joue la carte de la différence. Grâce à un système de retournement inédit, le boîtier en argent massif se soulève et pivote autour d'un axe à 12h. L'esthétique technique de la maison est conservée avec l'imbrication d'un rond dans un carré, la présence marquée des vis en acier sur la boîte et les attaches. Grande nouveauté, cette montre est la toute première de la Maison à être dotée d'un cadran. Ce dernier, qui se révèle sur un seul côté de la montre, est ajouré de cercles et de demi-cercles avec une grande ouverture sur le tourbillon.



Piaget - Limelight Twice

Piaget-Limelight-Twice

Limelight Twice © Piaget


Belle de jour ou reine de nuit, la Limelight Twice joue à pile ou face pour se prêter à toutes les situations. D'un côté, un graphisme très épuré accentué par des chiffres romains démesurés dont les extrémités délimitent un minuscule cadran à 12h pour l'heure et la minute. De l'autre, côté pile, un somptueux sertissage du cadran pour un effet très glamour. Pour rendre cette montre réversible sans enfreindre les exigences de confort au porter, les ingénieurs et artisans de Piaget ont dû revoir l'intégration de la boîte et du bracelet, cacher le bouton poussoir de la mise à l'heure mais également réaliser un travail très contraignant sur le poli serti.