Durant les quatre jours de l'exposition, les douze marques exposantes ont accueilli quelque 20'000 visiteurs (+25% par rapport à 2014), certains de provenances lointaines comme le Japon ou l’Australie, ou de la Chine. Parmi eux figuraient 700 représentants des médias asiatiques. Cette affluence vient confirmer l’attrait qu’exerce l’horlogerie technique et précieuse auprès d’un public avide de découvrir les nouveautés de l’année et de s’imprégner de cet univers particulier.

Comme l’expliquait Fabienne Lupo, Présidente et Directrice Générale de la Fondation de la Haute Horlogerie, société organisatrice de Watches&Wonders, le jour de l’inauguration : « Si la Haute Horlogerie s’exprime à travers ses produits d’exception, elle n’en représente pas moins une expérience unique qui doit nous faire voyager à travers les siècles, à travers les arts et les savoirs. »

C’est cette culture horlogère que le salon s’est attaché à faire partager. Une démarche relayée par l’ensemble des Maisons exposantes et rendue possible grâce à une application digitale téléchargeable depuis son smartphone, qui a permis aux visiteurs de suivre différentes expériences: parcours thématiques, présentations personnalisées, ateliers d’initiation, conférences, rencontres avec les artisans, et autres expositions.

En quelques jours les Maisons présentes à Watches&Wonders ont pu faire montre de toute leur créativité. L’architecture des stands a servi d’écrin à la présentation de produits d’exception, et notamment des pièces spécifiquement développées pour cet événement.

L'espace Montblanc à Watches&Wonders 2015. © Watches&Wonders 2015