Le 14 avril dernier, 1000 marins et 70 des plus beaux yachts au monde ont mis le cap sur le port de Gustavia à Saint-Barthélemy, pour l'événement nautique le plus attendu de toute la Caraïbe. Après des conditions climatiques moyennes mardi et mercredi, les deux derniers jours de course ont été animés d’un alizé tonique de 25 nœuds augmenté de fortes rafales. L’un des yatchs a même démâté.

L’Américain Alex Schaerer, sur le Mills 69 Caol Ila R, a remporté la compétition dans la classe Maxi après 4 jours de compétition tendue avec le redoutable Rambler 90 de George David. Verder Van Nieuwland, sur le Marten 72 Aragon, a pris la troisième place. Lors de la cérémonie de remise des prix,  Alex Schaerer s'est vu remettre une montre RM 028 Voiles de Saint Barth.

 

Richard-Mille-028-Voiles-de-St-Barth

RM 028 Voiles de Saint Barth. © Richard Mille


Le nautisme incarne très justement la philosophie Richard Mille, réunissant la performance poussée à l’extrême conjuguée à une technologie de pointe, une forte dimension artistique et le respect des traditions horlogères. Chaque pièce de la collection est le résultat d’une recherche sans égale afin de bénéficier de matériaux et techniques, empruntés aux sphères les plus innovantes telles que l’aérospatiale et la Formule 1.

Cette anné, Richard Mille est plus que jamais impliqué dans le monde nautique. En effet, la marque horlogère a présenté son premier modèle consacré à la navigation en haute mer, la RM 60-01 Chronographe Flyback Régate.
 

Richard-Mille-RM-60-01_REGATTA

RM 60-01 Regatta. © Richard Mille