Ce lundi 20 avril sous la nef du Grand Palais, à Paris, était lancée la 24e édition du Tour Auto, une journée consacrée aux présentations officielles et aux ultimes contrôles techniques.
Il y avait les quelques 233 bolides de collection inscrits au départ : BMW, Ferrari, Porsche, Jaguar, Renault, Citroën, Lancia ou Ford, les plus grandes marques étaient représentées par leurs modèles des plus mythiques. Ceux ayant couru le Tour Auto entre 1951 et 1979 - la condition pour être admis à y participer.
Il y avait des guest stars. Chaque année, les organisateurs invitent un type particulier de voitures à concourir. L’édition 2015 a choisi la barquette, voiture de course reconnaissable à son design ouvert sans toit ni pare-brise. Cinq au total qui constitueront un peloton de choix. Avis aux connaisseurs : rien moins qu’une Ferrari 500 Mondiale de 1954, une Osca 1500 de 1954, une Porsche 550 A de 1956, une Lotus Eleven 1500 de 1956 et une Maserati 200 SI 1957 !
Présents également les compétiteurs: Yannick Dalmas et Gérard Larrousse, six victoires aux 24 ans du Mans à eux deux au volant d’une BMW M4, Olivier Panis et ses dix saisons en Formule 1, ou les allemands Jürgen Barth et Jochen Mass… sans oublier Félix Baumgartner, pilote sous l’étoile Zenith au volant de sa Mercedes 300 SL de 1955.

Ce 20 avril était aussi une inauguration pour Zenith ! L’annonce de sa première en tant que chronométreur officiel de l’épreuve, celle de sa participation en tant que compétiteur avec 3 pilotes et 1 co-pilote et la présentation de son nouveau chronographe conçu pour l’événement, la El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition.
Félix a joint sur l’espace Pop-Up de Zenith, Aldo Magada, CEO de la marque pour une présentation officielle. Aldo Magada a dit toute sa fierté et la joie pour la marque d’être chronométreur officiel de la compétition, d’y concourir avec 3 champions (il participera lui-même en tant que co-pilote) et d’entrer ainsi dans la légende du Tour Auto.
Présent à ses côtés, Félix a transmis son enthousiasme et son plaisir de prendre le volant pour Zenith : « J’ai bien l’intention de profiter de cette compétition et de prendre beaucoup de plaisir à conduire ! ».
Autre temps fort. La présentation de la El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition spécialement conçue pour l’événement. Ce modèle de haute horlogerie à l’esprit sportif et au design très automobile concentre tout le savoir-faire Zenith. Appelé à devenir un chronographe de référence pour les pilotes et amateurs de bolides classiques, la El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition est éditée en série limitée à 500 exemplaires.

Top chrono pour la compétition qui fera prochainement étape dans les villes de Clermont-Ferrand (22 avril), Toulouse (23 avril), Pau (24 avril) et Biarritz (25 avril).

Suivez le grands moments de la course sur le Hub Zenith.